Centre d’Appui aux Services de Médiation de Dettes
de la Région de Bruxelles-Capitale

Infos et outils

Exemple de bonne pratique de médiation : Un dossier d’indépendant en collaboration avec le CED (JUIN 2022)

Chaque créancier a ses propres procédures de recouvrement et des habitudes de négociations parfois très personnelles, les services de médiation de dettes sont parfois obligés de faire usage de trucs et astuces afin de négocier la remise de certains frais ou des modalités de paiements plus avantageuses pour l’usager.

C’est pourquoi en date du 24/02/2022, nous nous sommes réunis (virtuellement) avec plus d’une trentaine de médiateurs de dettes afin d’échanger des BONNES PRATIQUES en matière de médiation de dettes, et plus particulièrement en autour d’un dossier d’indépendant en collaboration avec le CED.

Les faits :

Le Service de Médiation de Dettes est consulté en septembre 2021par un couturier indépendant dont l’activité périclite fortement suite aux mesures sanitaires. Le voyant accumuler plusieurs dettes et ne sachant pas trop comment le conseiller sur le plan professionnel, le médiateur a renvoyé celui-ci vers le CED.

La négociation :

Les rendez-vous avec le CED sont des séances d’information collectives qui ont lieu en journée, ce qui peut freiner certains indépendants qui préfèrent ne pas empiéter sur leurs heures de travail. Mais il est important de les convaincre d’y aller parce qu’elles ont vraiment un impact positif sur les gens qui peuvent s’échanger des « trucs » mais aussi rattacher les explications reçues à des cas concrets. La séance collective n’empêche pas la personne de ressortir avec un conseil individualisé et le CED adresse un feed-back succinct au médiateur.

Si l’indépendant est vraiment trop retors, il est possible de demander un rendez-vous individuel auquel le médiateur peut assister. (mais la présence de l’indépendant reste indispensable).

Le résultat :

Dans le cas présent, le CED a conseillé à Monsieur d’ouvrir un magasin afin de retrouver de la visibilité mais pour cela, il devait remplir un Business Plan dans le but de demander un micro-crédit. Un Business Plan est une projection comptable de l’activité financière de l’entreprise sur 3 ans.

L’indépendant a suivi les conseils du CED, ce qui lui a permis d’obtenir un prêt et d’ouvrir un magasin. Au jour d’aujourd’hui, il semble avoir récupéré pas mal de clients.

Conclusion :

Les assistants sociaux ne sont pas toujours bien placés pour conseiller les indépendants à propos de la gestion de leur entreprise et même si la question se résume souvent à STOP ou ENCORE, les gens ont parfois du mal à accepter leur conseil. C’est pourquoi cette collaboration avec le CED peut être très fructueuse surtout que les rôles sont bien clairs et que le CED ne s’occupera pas des dettes privées (sauf en cas de faillite qui concerne également les dettes privées) L’action du Service de Médiation de Dettes reste donc indispensable mais est soutenue par des conseils professionnels sur l’activité de la personne afin qu’elle puisse augmenter ou au moins maintenir ses revenus.

Document utile :

via le formulaire de contact établi suite à la Conférence- débat de septembre 2021 http://www.mediationdedettes.be/Rencontre-avec-le-CED-procedure-de-collaboration-DECEMBRE-2021?lang=fr

Pour retourner au compte-rendu de la Table ronde du 24/02/2022, cliquez ICI.

Agenda

août 2022 :

juillet 2022 | septembre 2022

  • Evenement CAMD
  • Evenement partenaire
  • Formation

Newsletter